Gestion des correctifs Linux

Il s’agit du processus consistant à gérer les correctifs des applications exécutées sur des ordinateurs Linux. La gestion des correctifs Linux consiste à analyser les terminaux Linux pour détecter les correctifs manquants, à les télécharger sur les sites des éditeurs et à les déployer sur les machines clientes concernées.

Améliorant la performance globale des systèmes, la gestion des correctifs Linux permet de conserver un environnement sécurisé et productif. Solution complète de mise à jour corrective de ManageEngine, Patch Manager Plus aide à régler les problèmes de compatibilité et offre un support matériel à tous les utilisateurs Linux.

Avantages de la gestion des correctifs Linux avec Patch Manager Plus

Les fonctions de gestion des correctifs Linux de Patch Manager Plus permettent de :

  • Éliminer toutes les vulnérabilités des terminaux Linux, assurant la sécurité du réseau.
  • Accélérer et rentabiliser le processus. La fonctionnalité APD automatise tout le processus de gestion des correctifs Linux, de l’analyse et du déploiement à la génération de rapports sur l’état des correctifs.
  • Centraliser la gestion des correctifs pour tous les systèmes d'exploitation Linux.
  • Optimiser la consommation de bande passante. Les correctifs ne sont téléchargés qu’une seule fois pour tout le réseau. Notez que ces correctifs sont redistribués via l’intranet si nécessaire.
  • Afficher des rapports complets, notamment sur la stratégie d’intégrité du système et l’état de niveau des correctifs, que l’on peut explorer pour obtenir plus de détails.

Veillez à bien tenir à jour vos serveurs Linux et toutes les machines de votre environnement Linux, afin de ne manquer aucune nouvelle fonction qu’offre l’éditeur.

Versions de Linux prises en charge

Patch Manager Plus prend en charge les correctifs de sécurité Linux avec des ID de bulletin pour les ordinateurs utilisant les versions suivantes de Linux :

    1. Correctifs Red Hat
    2. Correctifs SUSE Linux
    3. Correctifs Ubuntu
    4. Correctifs Debian
    5. Correctifs CentOS

Patch Manager Plus et Desktop Central prennent maintenant en charge les versions Red Hat 8 et CentOS 8 de Linux.

Quelles sont les stratégies de gestion des correctifs Linux ?

Notre outil de mise à jour corrective de logiciels permet de gérer des systèmes Linux de deux façons :
(i) en déployant manuellement les correctifs ou
(ii) en choisissant d’automatiser le processus à l’aide d’une solution.

Comment corriger manuellement des systèmes Linux ?

Vous pouvez déployer manuellement les correctifs sur vos machines Linux en suivant les étapes ci-dessous.

  • Pour les systèmes d'exploitation Linux à base Debian (correctifs Debian, correctifs Ubuntu, Linux Mint, etc.), exécutez les commandes suivantes en tant que racine ou à l’aide de sudo, dans l’ordre indiqué :

    sudo apt-get update       # Extrait la liste des mises à jour disponibles
    sudo apt-get upgrade       # Met à niveau exclusivement les packages actuels
    sudo apt-get dist-upgrade     # Installe des mises à jour (nouvelles)

  • Pour les systèmes d'exploitation Linux à base Red Hat (correctifs Red Hat, CentOS, Oracle Linux, etc.), exécutez les commandes suivantes en tant que racine ou à l’aide de sudo, dans l’ordre indiqué :

    yum check-update           # Pour vérifier la liste des mises à jour disponibles
    yum update                      # Installe des mises à jour pour tous les packages

  • Pour les systèmes d'exploitation Linux à base Suse (Suse Linux Enterprise, OpenSuse), exécutez les commandes suivantes en tant que racine ou à l’aide de sudo, dans l’ordre indiqué :

    zypper check-update                       # Pour vérifier la liste des mises à jour disponibles
    zypper update                                  # Installe des mises à jour pour tous les packages

Toutefois, un déploiement manuel entraîne souvent des erreurs. Le processus impliquant de nombreuses étapes, il peut s’avérer difficile de déterminer l’origine d’une erreur. La complexité inhérente fait que la gestion des correctifs est souvent chronophage pour les utilisateurs. Heureusement, Patch Manager Plus apporte une solution à toutes ces difficultés, une automatisation complète avec la fonctionnalité de déploiement des correctifs automatisé (APD).

Comment fonctionne l’outil de gestion automatique des correctifs Linux ?

L’automatisation appliquée rend tout le processus de gestion des correctifs plus efficace. L’outil de gestion des correctifs Linux automatise l’ensemble du processus. Il recherche les correctifs manquants, les télécharge et les teste dans un environnement hors production. Si les correctifs n’entraînent aucun problème, Patch Manager Plus approuve leur déploiement dans l’environnement de production et planifie des rapports.

Pour automatiser le processus de gestion des correctifs, suivez simplement les étapes ci-dessous.

  • Planification d’une analyse des correctifs - Lancez Patch Manager Plus et accédez à Systems > Scan Systems pour rechercher les correctifs manquants du réseau.
  • Choix des stratégies de déploiement - Selon la gravité des correctifs manquants, priorisez-les avec le niveau important ou critique. Vous pouvez corriger les machines via un déploiement manuel en créant une configuration de mise à jour, ou automatiser le déploiement.

    Approuvez d’abord les correctifs si vous préférez effectuer manuellement cette tâche, ce qui permet au déploiement automatique de corriger les machines dans la prochaine fenêtre de déploiement disponible.
  • Test et approbation - Pour les correctifs à gravité faible ou modérée, on conseille de les tester dans un environnement hors production. S’ils n’entraînent aucun problème après le déploiement, appliquez-les alors à l’environnement de production.
  • Affichage des rapports sur les correctifs et le système - Dans Patch Manager Plus, accédez à Reports > System Health Report pour vérifier le fonctionnement des systèmes après le déploiement. Les rapports prédéfinis de gestion des correctifs affichent l’état actuel des systèmes, notamment, ce qui permet de déterminer rapidement la sécurité du réseau.
    Remarque : nous recommandons d’utiliser une version de Linux prise en charge, car le support de nombreuses anciennes versions a pris fin.

Découvrez une démo en ligne complète de Patch Manager Plus dès maintenant. Cette démo présente les différents modules qu’offre Patch Manager Plus.

Quelles sont les bonnes pratiques de gestion des correctifs ?

Pour que votre entreprise tire pleinement parti de cet outil de gestion des correctifs Linux, apprenez toutes les bonnes pratiques en ce domaine expliquées en détail dans le livre blanc.

Mise à jour corrective Linux avec Patch Manager Plus.

Dans le monde Linux, les correctifs représentent plus qu’un simple élément à appliquer au code source d’un noyau. En disposant de la bonne solution de gestion, on peut déployer des correctifs de sécurité pour tenir les terminaux Linux protégés, sans erreurs et mis à jour avec les dernières fonctionnalités.

Patch Manager Plus fournit un module de gestion des correctifs Linux qui permet aux administrateurs de garantir que toutes les machines Linux du réseau restent à jour des correctifs de sécurité critiques, pour éliminer les vulnérabilités. Grâce à cet outil, ils déploient les mises à jour correctives des terminaux Linux et des applications tierces. Il offre aussi le choix d’installer les correctifs selon la gravité. Patch Manager Plus facilite grandement les tâches de gestion des correctifs pour les ordinateurs Linux.

Remarque : pour la mise à jour corrective Red Hat et SUSE, nous recommandons que tous les terminaux gérés possèdent des licences système valables.

Consultez la liste complète des applications Linux que prend en charge Patch Manager Plus.