Stratégie de rétention des sauvegardes incrémentielles

Les organisations possèdent en général une stratégie pour conserver les données de sauvegarde afin de pouvoir récupérer des informations essentielles en cas de perte de données à l'échelle d'un site. Toutefois, ces stratégies impliquent souvent d'éliminer les données de sauvegarde devenues inutiles. Le suivi manuel et la suppression des données qui ont dépassé la période de rétention des sauvegardes constituent une tâche pénible dont personne ne veut se charger.

Pour faciliter la gestion des sauvegardes, RecoveryManager Plus assure leur rétention. Cette fonction permet de définir une période de rétention des sauvegardes, qui indique le nombre de jours pendant lequel il faut conserver les données des sauvegardes incrémentielles. Une fois ce nombre de jours atteint, les sauvegardes incrémentielles sont intégrées à la sauvegarde complète.

Principe de fonctionnement

Si vous souhaitez activer la rétention des sauvegardes, l'outil vous invite à définir une période de rétention pendant la configuration des paramètres de sauvegarde du domaine. Plusieurs sauvegardes incrémentielles, planifiées ou manuelles, peuvent avoir lieu le même jour, mais seul le nombre de jours défini sert à déterminer celles conservées.

Quand vous configurez initialement l'outil, il sauvegarde tous les objets présents.

recovery-manager-plus-full-backup

À tout moment, la sauvegarde disponible la plus ancienne est la sauvegarde complète.

Quand vous effectuez une sauvegarde incrémentielle, l'outil vérifie le nombre de jours défini. Si le nombre de jours est inférieur à la période de rétention, l'outil poursuit son fonctionnement normal.

Supposons que vous définissez une période de rétention des sauvegardes de sept jours. Le huitième jour, le nombre de jours avec des sauvegardes incrémentielles dépasse la valeur établie dans la stratégie de rétention.

Les sauvegardes incrémentielles effectuées le premier jour après la dernière sauvegarde complète sont alors intégrées à la sauvegarde complète.

Le nombre total des sauvegardes incrémentielles conservées reste ainsi au niveau souhaité.

Voici un autre scénario qui peut agir sur la fonction de rétention : l'outil conserve déjà X jours de sauvegardes incrémentielles et vous définissez une période de rétention inférieure à ce nombre X.

Comme indiqué ci-dessus, le nombre de sauvegardes incrémentielles dépasse la valeur établie dans la stratégie de rétention. Dans un tel cas, les sauvegardes incrémentielles effectuées au cours des sept derniers jours sont conservées et toutes celles antérieures sont ajoutées à la sauvegarde complète.