division de Zoho Corp.

Humain

Pour gérer une entreprise prospère, vous devez d’abord créer une communauté humaine ayant un objectif commun et une vision claire. Les employés que vous recrutez, leur origine, leurs antécédents et la façon dont vous les traitez définissent votre entreprise plus que tout produit que vous créez ou service que vous offrez. Chaque division de Zoho place l’humain et sa qualité de vie au cœur de chaque décision prise.

People at the core

Permettre de trouver le poste de sa vie

Étant donné qu’on consacre près de la moitié de ses heures d’éveil au travail, on souhaite un poste qui incarne du sens, qui résonne avec ses passions et qui offre un terreau de développement. C’est la raison pour laquelle Zoho investit dans son personnel dès le départ, en lui donnant la latitude de découvrir son vrai potentiel.

EN SAVOIR PLUS

Permettre de trouver le poste de sa vie

Dans le secteur technologique, peu de personnel reste très longtemps chez le même employeur. L’évolution de carrière consiste à gagner en expérience avant de passer au prochain poste de son profil LinkedIn. Zoho est différent. Zoho a réussi à retenir nombre de ses premiers employés depuis de longues années. Ces piliers de notre communauté ont encadré des générations de nouveaux employés, dont certains nés après que ces parrains de la « vieille garde » ont rejoint la société. Cette longévité signifie beaucoup quant à notre culture d’entreprise et son impact sur la vie de nos membres.

Depuis plus de 25 ans, nous avons noté ô combien il importe de susciter chez le personnel un fort sentiment d’accomplissement à travers son travail. Comment rendre alors la vie professionnelle plus gratifiante ? Vous traitez l’employé comme un être à stimuler plutôt qu’un actif à exploiter. Vous le considérez pour sa capacité, pas uniquement pour le capital mesurable qu’il produit actuellement. Vous lui offrez un travail intéressant et stimulant, et lui donnez le temps d’acquérir les compétences et l’expertise qu’exige la réussite.

Investissement à long terme offrant des avantages majeurs

Globalement, Zoho présente de nombreux exemples de personnes à qui on a offert cette chance : notre Chief Evangelist a débuté à la DSI, notre directeur RH aux États-Unis comme éditeur de contenu, le directeur marketing de l’un de nos principaux produits comme développeur d’application. La liste est longue. Dans chacun de ces cas, nous avons identifié un individu talentueux et lui avons permis de suivre ses passions. Avec du temps et du soutien, ces passions ont évolué en de véritables vocations des employés et un atout précieux pour l’entreprise.

Favoriser la possibilité dans des communautés le demandant

Nous n’avons jamais pensé que les grandes villes détenaient un monopole du talent. Nous cherchons donc à créer et recruter ailleurs. Au lieu de limiter notre vivier au même groupe d’individus que tous les autres s’efforcent de recruter, nous avons choisi d’ouvrir nos rangs à des candidats différents, vivant en dehors des centres technologiques habituels. Nous préférons dénicher des diamants bruts que d’opter pour de brillants esprits stéréotypés.

EN SAVOIR PLUS
Le monde possède suffisamment de talent latent qui n’attend qu’une chance. Zoho s’engage pour offrir cette chance.
Sridhar Vembu CEO et cofondateur

Favoriser la possibilité dans des communautés le demandant

Le talent seul ne garantit pas la réussite. Parfois, la réussite implique de se trouver au bon endroit au moment opportun, de connaître les bonnes personnes ou de se voir offrir l’occasion de montrer ses compétences. Mais, au cours des dernières décennies, les acteurs de la technologie semblent croire que les villes surpeuplées, embouteillées et chères sont les seuls endroits où le talent existe (ou réside).

En fait, le pur talent ne se cantonne pas aux grandes tours, les petites villes et villages du monde entier regorgent de ressources.

Érosion du sol communautaire

Le problème est que l’attrait des emplois intéressants et bien payés éloigne le talent local des lieux mêmes où on en a le plus cruellement besoin. Pour emprunter une métaphore agricole, ces petites communautés rurales font face à une forte érosion du sol de leur vivier de talents.

Nous avons constaté directement l’impact de cette érosion sur les communautés locales. Lorsque les gens dotés d’un potentiel et d’une vision quittent des zones rurales pour des emplois bien payés, les opportunités s’amenuisent et l’évolution ralentit. Sans ce dynamisme économique, plus de monde part, d’où moins d’opportunités pour ceux qui restent. C’est une spirale négative qui a entraîné une énorme inégalité de richesses et des troubles politiques à travers le monde.

Créer de l’emploi là où réside le talent

Nous savions vouloir entreprendre différemment. Nous voulions inciter les meilleurs et les plus brillants à rester sur place, au lieu de détourner le talent local vers les grandes villes. Nous voulions contribuer à bâtir des communautés locales solidement enracinées. Nous voulions inspirer ceux qui nous entourent à agir pour un meilleur avenir pour eux-mêmes et leurs familles.

Notre stratégie ? Nous créons des bureaux dans de petites villes où nous pouvons influer plus et où notre personnel peut acheter des maisons, passer du temps en famille et jouir d’une meilleure qualité de vie. Nous recrutons pour ces bureaux de super équipes locales qui aspirent à s’investir, puis leur donnons les moyens de réussir. Les résultats jusqu’à présent s’avèrent très encourageants. Là où nous avons ouvert ces bureaux, les communautés affichent un potentiel économique croissant, le personnel jouit d’une meilleure qualité de vie et les villes connaissent un nouvel essor.

Cela nous a conforté dans notre idée que, si on suit la bonne stratégie, ce qui est positif pour l’entreprise profite aussi à la communauté.

Repenser l’enseignement et la diplômanie d’entreprise

Tout comme nous refusons de considérer que le talent ne réside que dans les grandes villes, nous refusons l’idée que seuls les diplômés d’universités coûteuses méritent d’être recrutés. Entrain, force morale et adaptabilité sont de meilleurs indices de celui qui deviendra un super collègue qu’une moyenne générale élevée ou un joli nom sur un CV. Dès ce refus du conformisme de la diplômanie, nous avons commencé à découvrir un potentiel de recrutement partout.

EN SAVOIR PLUS
In a quest to find out, how do we find winners of life.

Repenser l’enseignement et la diplômanie d’entreprise

Nous pensons que l’enseignement doit être pratique et contextuel. Hélas, la plupart des universités n’offrent ni l’un ni l’autre. En fait, ce que l’on enseigne dans les cours d’informatique ne ressemble en rien aux défis réels que rencontre un ingénieur logiciel. L’enseignement, surtout lorsqu’il est très coûteux, doit préparer les individus à ce qui les attend, mais la plupart des cursus restent plus axés sur la théorie que la pratique.

L’école n’a pas réussi à nous préparer aux défis réels auxquels nous avons fait face en tentant de créer une entreprise. Il n’existait aucun cours traitant de la façon de se réinventer en cas de crise économique ou des mesures à prendre en cas d’insatisfaction des clients. Nous avons dû l’apprendre seuls, et en temps réel.

Rompre le cycle des dettes

Outre le fait de mal préparer les gens au travail, l’école les endette souvent. Un jeune de 18 ans renonce à sa liberté financière pour un bout de papier qui se dévalorise chaque jour. Au lieu d’incarner un actif favorisant l’évolution, l’école devient graduellement un passif, créant des générations asservies à des dettes pour les décennies à venir.

Une fois qu’on réalise qu’un diplôme reste un bout de papier, on découvre nombre d’individus au talent incroyable, négligés auparavant faute de posséder les bons diplômes, relations ou mentions. Nous avons décidé qu’un bon ingénieur n'avait pas besoin de fréquenter l’université, mais de passion, d’enthousiasme et d’une chance.

Dépasser le cadre du diplôme

En 2005, le programme Zoho Schools of Learning a été lancé avec un groupe de six diplômés récents du secondaire, venus directement chez Zoho de divers villages à travers l’Inde rurale. En l’espace d’un an, nous les avons formés en math, ingénierie et anglais. Ensuite, ces six étudiants ont eu l’occasion de devenir apprentis dans nos équipes techniques. Chaque équipe a embauché les apprentis à des postes à temps plein, et plusieurs membres du premier groupe d’étudiants travaillent toujours chez Zoho plus de 15 après.

Aujourd’hui, Zoho Schools of Learning est devenu un canal de recrutement important de la société, les lauréats du programme constituant environ 10 % des effectifs actuels. Au cours des 15 dernières années, nous avons enrichi l’offre de cours en ajoutant des cursus dédiés en technologie, conception et commerce. Nous avons diplômé des centaines d’étudiants qui ont occupé tous les postes possibles dans la société : développement, administration informatique, conception d’interface, gestion de produit et marketing.

Les idées nouvelles et l’énergie que ces individus apportent nous ont permis de devenir cette entreprise diverse et dynamique.

Adopter un professionnalisme respectant la personnalité

D’habitude, le chemin de la startup à la grande entreprise implique un formalisme accru et une interaction humaine bien moins authentique. Les employés devant tous se fondre dans le même moule, ils laissent leurs personnalités à la porte du bureau. La créativité cesse et, lorsque la créativité cesse, l’innovation aussi.

EN SAVOIR PLUS

Adopter un professionnalisme respectant la personnalité

La plupart des cultures d’entreprise enseignent explicitement ou implicitement aux employés de taire leurs personnalités pour se conformer aux attentes de l’organisation. Beaucoup d’entreprises envisagent ainsi au fond la « professionnalisation ». Suit-on les règles ? S’intègre-t-on ? Sort-on du rang ? Au bureau ou au travail, on doit se conformer à tout prix à l’identité de l’entreprise.

Mais la vérité est que chaque organisation repose sur la personnalité. Celle des individus qui y travaillent. Celle des clients avec lesquels ils interagissent. Celle des dirigeants. Celle du fondateur. Tenter de gommer le personnel du professionnel étouffe simplement la créativité et engendre le mal-être.

Exploiter le pouvoir du personnel

Tous les emplois présentent leurs moments pénibles, mais nous estimons impératif que l’individu aime ce qu’il fait, profondément et réellement. Nous ne considérons pas le développement logiciel comme un travail à la chaîne, où chacun sur la ligne s’avère interchangeable, ou jetable. Non, nous voulons des gens dotés de passion, de curiosité et, surtout, de personnalité.

Nous recrutons des individus sortant du lot, mais pas par les diplômes qu’ils possèdent ou les biens amassés. Nous préférons des collègues riches de plusieurs facettes en termes d’intérêts et de talents, et désireux de les mettre à l'œuvre. Nous préférons habiliter nos employés à prendre des risques créatifs, expérimenter de nouvelles idées et exploiter leurs expériences propres.

Un investissement à long terme se traduit par un personnel fidèle

En donnant la latitude à l’individu de trouver sa voie, on optimise sa qualité de vie tout en améliorant la productivité de l’organisation.

Le fruit de cet engagement se reflète dans l’ancienneté de nos employés. Nous sommes fiers que nombre d’entre eux aient passé plus de la moitié de leur carrière chez Zoho. D’aucuns y ont passé toute leur carrière alors que d’autres ont vu leurs enfants suivre la formation Zoho Schools of Learning pour devenir des employés à temps plein.

For all of us, this journey has been extremely fulfilling.

La famille Zoho