Outil de sauvegarde et de restauration des attributs Exchange

Les attributs Exchange constituent la composante de base de la communication dans Active Directory (AD). Tous les utilisateurs, les groupes et les contacts contiennent des données Exchange comme les adresses électroniques, les noms de service, les GUID de boîte aux lettres et les paramètres de stratégie de boîte aux lettres. Toutefois, il arrive que des utilisateurs, des groupes et des contacts soient supprimés par mégarde pendant la gestion AD. Dans ce cas, toute la communication par messagerie des utilisateurs, des groupes et des contacts concernés s'arrête, ce qui entrave gravement l'organisation.

La restauration devient alors la priorité première. Une opération qui rétablit tous les attributs Exchange supprimés ou modifiés dans leur état fonctionnel initial est vitale. Hélas, son exécution s'avère difficile sans les outils adéquats. RecoveryManager Plus est un outil Web de restauration AD qui permet de sauvegarder et de restaurer les attributs Exchange dans AD. Sa richesse fonctionnelle, sa facilité d'utilisation et son interface intuitive en font une solution de sauvegarde et de restauration complète.

Caractéristiques de RecoveryManager Plus :

  • Rétablissez les attributs Exchange supprimés des utilisateurs, des groupes et des contacts dans leur dernier état connu ou dans n'importe quelle version antérieure.
  • La restauration au niveau attribut vous permet de récupérer en partie certains attributs Exchange des utilisateurs, des groupes et des contacts. Chaque modification apportée à un attribut Exchange est stockée sous forme de sauvegarde incrémentielle, d'où la possibilité de restaurer des attributs individuels.
  • Rétablissez des attributs Exchange à un stade donné antérieur et annulez toutes leurs modifications effectuées après ce stade. Pour chaque modification effectuée, un point de retour arrière est créé, ce qui facilite le rétablissement à l'un de ces points.
  • Il n'a jamais été aussi facile de gérer les modifications. Toutes les modifications apportées aux attributs Exchange sont stockées sous forme de sauvegardes incrémentielles, ce qui permet de les annuler si nécessaire.
  • Comparez plusieurs sauvegardes pendant la restauration et choisissez celle que vous souhaitez restaurer.
  • Dites adieu aux redémarrages obligatoires avec RecoveryManager Plus. Vous n'avez pas à redémarrer vos contrôleurs de domaine lorsque vous restaurez des attributs Exchange supprimés sur des serveurs Windows 2008, 2008 R2, 2012 ou 2012 R2. Cela garantit la disponibilité continue dans tout le domaine pour ne pas perdre un temps précieux.